jeudi 31 mars 2011

Le Code des directeurs d'Etablissements de santé et médicaux Sociaux a été présenté à l'Académie de médecine ce jour

Un Code de Déontologie des Directeurs d'Etablissements de Santé et Médicaux Sociaux, a été présenté à l'Académie de Médecine ce jour, dans le cadre de la 5 ème Agora du Développement Durable en Santé.

Le thème principal était : « la santé des personnels et la qualité de vie au travail ».


"la santé des personnels, la qualité de vie au travail, mais aussi l’activité du soin en termes d’impact sur l’humain, font partie intégrante du pilier social du Développement Durable. 
Il est de notre responsabilité, d’éviter les impacts négatifs sur les patients comme sur les collaborateurs. " (1)

  
La qualité de vie au travail constitue l’un des huit critères de Développement Durable figurant dans le cahier des charges de la certification V2010 ou V3 pilotée par la Haute Autorité de Santé.
Garantir la santé des acteurs du soin est une exigence fondamentale du monde hospitalier au regard du nombre de risques auxquels ils sont confrontés – risques psychologiques, violences, stress, troubles musculosquelettiques, exposition à des substances toxiques… – et du rôle que jouent les conditions de travail dans la qualité du soin et la relation au patient.

C’est aussi une obligation de moyens et de résultats en vue d’une amélioration continue de la sécurité comme de la qualité. Cela vaut particulièrement pour ceux qui choisissent d’adopter, dans leur établissement, les bonnes pratiques du Développement Durable pour une meilleure santé.
Corinne Lepage (Députée européenne et Présidente de CAP 21) et le Professeur Gentilini ( Président honoraire de l’Académie de Médecine et membre d’honneur du C2DS) ont ouvert le débat.

Un Etat des lieux d’une population en souffrance en France et en Europe a été animé par le Docteur Madeleine Estryn-Behar praticien hospitalier en médecine du travail (AP-HP Hôtel-Dieu) et  responsable pour la France des enquêtes européennes PRESST-NEXT et SESMAT, ainsi que par Marc Wasilewski, Président de la médecine du travail de Haute-Vienne. La présentation des études européennes PRESST-NEXT (PRomouvoir en Europe Santé et satisfaction des Soignants au Travail), réalisée auprès de 40.000 soignants de dix pays européens, et SESMAT (Santé Et Satisfaction des Médecins Au Travail) a été très significative et explicite de la souffrance au travail.


Présenté par le Président du C2DS (Olivier Toma) et Xavier Dupla, élève en première année du CESEGH (Centre d'Études Supérieures en Économie et Gestion Hospitalière), le Code de déontologie des managers de santé, qui a été rédigé par un groupe de travail composé de directeurs d'établissements séniors, d'universitaires et de soignants pour définir les valeurs et l'éthique des managers d’établissements s'inscrit dans une vision globale de Développement Durable en santé, d'accueil et de responsabilisation des acteurs de la santé au service des générations à venir.

Ce Code de déontologie est celui des directeurs d’établissements engagés et responsables.


Les autres sujets abordés ont tous été aussi riches, citons:
-"Santé au travail et nutrition des salariés", avec des exemples des travaux du groupe « Nutrition » du C2DS : restitution de l’enquête menée par le C2DS auprès des personnels à horaires décalés et de nuit (750 personnes de 14 établissements publics et privés).

-"Stress, un mal qui touche équipes et patients" avec des exemples d’établissements qui utilisent des techniques innovantes pour appréhender le stress.

-"Prévention du risque chimique" avec le témoignage du CHU de Brest : présentation de l’étude en cours sur l’exposition du personnel de l’établissement aux substances CMR (pilotage de la démarche, parties prenantes associées, freins rencontrés, coûts et actions mises en oeuvre pour limiter les risques) .
Docteur Bénédicte Sawicki – Médecin du travail accompagnée d’une infirmière.

-"Santé au travail, Qualité de vie et bâtiment" Intégration de la problématique du bien-être des salariés et des patients dès la construction des bâtiments.


L'animation de la 5 ème Agora du CD2S a été assurée par Madame Christine Belhomme, et les conclusions données par Olivier Toma, Président du C2DS.

Le Comité pour le Développement Durable en Santé, a été créé sous le haut patronage du ministère de la santé et du ministère du développement durable. Il est composé de plus de 200 professionnels de santé et d'un "ensemble des parties prenantes du monde hospitalier".
Le D2DS souhaite : " impulser une dynamique santé-environnement audacieuse, inventive en direction des secteurs hospitaliers public et privé pour créer une nouvelle approche durable et solidaire des soins".

http://www.c2ds.eu/

1) De belles phrases qui nous le souhaitons devront être suivies  d'effets dans les meilleurs délais possibles...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire