mardi 29 mars 2011

La BEI apporte 70 millions d'euros pour le Centre hospitalier de Jossigny.

Le nouveau Centre hospitalier  de Lagny-Marne-la-Vallée qui est en construction sur la commune de Jossigny, répond à la norme HQE.
La Banque Européenne d'Investissement finance le projet à hauteur de 70 millions d’ euros.
Selon lun avis de la BEI en date du 28 mars 2011:  Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI) et Thomas Le Ludec, Directeur commun des Centres Hospitaliers de Meaux, Lagny Marne La Vallée et Coulommiers, ont signé un contrat de financement d’un montant de 70 millions d’euros en faveur du nouveau Centre Hospitalier de Marne la Vallée, un bâtiment moderne respectant les normes Haute Qualité Environnementale, situé à Jossigny ( département de Seine-et-Marne ).

Le financement de la BEI atteindra, in fine, 100 millions d' euros.

L’objectif de ce financement est double : il vise à soutenir la construction d’un centre hospitalier performant permettant d’intensifier l’offre et la qualité de soins sur le territoire, tout en étant respectueux de l’environnement :
Regroupant en un seul bâtiment l’ensemble des disciplines de soins de l’actuel Centre Hospitalier de Lagny Marne la Vallée jusqu’à présent dispersées sur un site pavillonnaire, le nouveau Centre Hospitalier de Marne la Vallée sera en mesure de répondre aux besoins de santé de la population en pleine croissance de Marne-la-Vallée avec une capacité de 585 lits et places. Son offre de soins sera de qualité grâce à des équipements technologiques modernes et à des équipes pluri disciplinaires de professionnels de santé qui évolueront dans un espace respectueux des exigences réglementaires et de sécurité.
Conforme au concept Haute qualité environnementale (HQE), le nouveau Centre Hospitalier de Marne la Vallée s’est fixé comme objectif la performance énergétique, soit une réduction de la consommation énergétique de plus de 20 % par rapport aux valeurs conventionnelles.
Le projet s’annonce d’ores et déjà très probant en termes d’excellence environnementale.
D’une forme simple et compacte, isolé tout en étant très lumineux, le bâtiment a été conçu pour être le plus économe en énergie grâce à des installations thermiques recourant aux énergies renouvelables.
Il sera ainsi équipé d’une pompe à chaleur géothermale dans l’objectif de réduire de manière significative l’émission de CO² par an.

C’est cette approche volontariste, pour l’environnement et la performance énergétique des infrastructures, ainsi que la qualité de l’offre de soins qui a été soulignée lors de cette signature par Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI : 

« Ce nouveau Centre Hospitalier est un exemple tant pour le respect de l’environnement et l’optimisation de l’efficacité énergétique, que la performance et la qualité des objectifs de santé. Il va permettre la mise en place d’un nouveau modèle de délivrance des soins dont bénéficieront en premier lieu les citoyens de ce territoire. »

Le financement accordé par la BEI au nouveau Centre Hospitalier de Marne la Vallée s’inscrit dans la continuité de l’action prioritaire de la BEI pour le climat dont l’objectif principal est de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de soutenir les projets visant à atténuer ou accompagner les changements climatiques(1). 

Première destination des financements en France en 2010 (1,7 milliard d’euros), cette priorité couvre un peu plus d’un tiers du nombre de projets financés en France dans les domaines respectifs des transports collectifs, de l’énergie et de l’efficacité énergétique. Déjà en 2009, la BEI avait augmenté de manière significative ses prêts à l’appui de la lutte contre les changements climatiques pour contribuer à « une croissance intelligente, durable, et inclusive ».




Vue du nouvel hôpital (en construction) à Jossigny.
(Photo "La Vie Hospitalière")



1) La BEI a consacré au domaine de la santé 965 millions d’euros de financements en France en 2010, notamment dans le cadre du plan Hôpital 2012. Ce programme a eu une implication concrète sur la modernisation d’une centaine d’hôpitaux de taille moyenne en France : construction de nouvelles unités, réorganisation ou restructuration de services, rénovation d’hôpitaux existants, mise en place de plates-formes logistiques ou techniques communes. La BEI a également accordé un prêt de 100 millions d’euros en 2010 au centre hospitalier universitaire d'Amiens.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire