jeudi 3 février 2011

Débat national sur la dépendance des personnes âgées…

Ou les sénateurs et la … dépendance…



La commission d'information sénatoriale a réactualisé son rapport d'information consacré à la dépendance des personnes âgées, ceci quinze jours après la mise en place des quatre groupes qui sont chargés de faire avancer le débat sur la dépendance.

Vers un deuxième jour de solidarité?
Lors d'un point presse organisé le 1er février par le Sénat, pour évoquer les principales orientations de la mission  un sénateur UMP de l'Oise (chargé du rapport) a avancé : "l'idée d'une seconde journée de solidarité"…
Qu'en pensent les personnels hospitaliers ?...et bien évidemment tous les autres qui doivent travailler un jour par an pour rien (au nom de ...la solidarité...laquelle? (1)).
Dans ses conclusions, « la mission pour la cause » propose de "solliciter les patrimoines les plus élevés par le choix offert à l'entrée en dépendance, entre une allocation personnalisée d’autonomie (APA) à 50% ou une prise de gage de 20 000 euros maximum sur la fraction du patrimoine dépassant un seuil déterminé à fixer entre 150 000 et 200 000 euros".

La commission suggère à cet effet de "distinguer compensation du handicap et prise en charge de la dépendance des personnes âgées qui reposent sur des logiques différentes".




1) Il est important de rappeler que cette journée dite "de solidarité" avait été imposée suite à la canicule et qu'à ce jour nous n'avons pas d'information sur l'utilisation des fonds.
D'autant que le président de l'Association des Directeurs des établissements au service de a Personne Agées (ADPA) avait dénoncé le détournement de l'argent, ponctionné aux salariés, par l'Etat.



A suivre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire