mercredi 26 janvier 2011

MEDIATOR® : " Combien de morts ? " un sous titre qui titre !

Hier la Cour d'appel de Rennes a donné son jugement suite à l'appel fait par la maison d'éditions "Dialogues".

La cour d'appel de Rennes a annulé   la censure du sous titre : "Combien de morts ?"  de la couverture du livre du lanceur d'alerte sur le  MEDIATOR®.

Un hommage à Irène Frachon et une victoire pour son livre "qui a contribué à faire avancer un légitime débat " sur MEDIATOR®.

La cour d'appel de Rennes a annulé ce mardi la censure du titre du livre du Dr Irène Frachon sur le MEDIATOR®.Il n'y a pas lieu de supprimer le sous titre "Combien de morts?" sur l'ouvrage de librairie qui était initialement intitulé : "Mediator 150 mg  Combien de morts?" a jugé la cour .

La cour condamne  le laboratoire Servier,  qui avait saisi la justice, à payer la somme de 3.000 euros à la maison d'éditions "Dialogues".


Ceci écrit : aurons-nous  un rapport sur le nombre de personnes décédées directement et indirectement pour avoir utilisé du MEDIATOR®?

Le 7 juin 2010 avait été jugé au tribunal de grande instance de Brest  la plainte  du laboratoire pharmaceutique Servier  contre la maison d’éditions qui a diffusé le livre qui dénonçait les dangers du MEDIATOR®, il en résultait que la maison d'éditions "Dialogues" devait retirer  le sous titre: "Combien de morts ?". Nous regrettons que le laboratoire Servier s'attache plus aux incidences d'un sous titre qu'à l'impact du susdit "médicament"(1), la morale dans cette affaire se doit d'avoir le dernier mot.




Ce livre dénonce les dangers  du  MEDIATOR® 150 mg, rappelons que le Docteur Irène Frachon, (auteur du livre) est professeur (pneumologue) au CHU de Brest.










1) Ce médicament a aussi été très utilisé par des personnes désireuses de perdre du poids ( suite à la présence d’amphétamines).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire