jeudi 7 octobre 2010

Les manifestations du 12 octobre sont le prélude à d'autres revendications légitimes!

 Le mécontentement général est de plus en plus grandissant,  face à ce mécontentement nous ne trouvons comme réponse que des démonstrations de force de la part du gouvernement, en guise de dialogue.On a vu le 1er octobre les infirmier(e)s anesthésistes (IADE) qui manifestaient à Paris : être les victimes de violences policières!

Ceci devient de plus en plus courant, rappelant qu'en juin les pompiers (de la Fédération Autonomes des Sapeurs Pompiers de Nice) (1) étaient violemment frappés par les forces de l'ordre.

La violence ne peut qu'appeler la violence et ce n'est pas ce gouvernement et ses méthodes autoritaires qui fera reculer le Peuple.
Nous en avons assez de tous ces gens qui se sont accaparés le pouvoir, qui vident les caisses de l'État et font ensuite payer les déficits qu'ils créent eux mêmes...ce sont les citoyens qui en finalité font les frais de tous les abus de ces personnages.
Nous en avons assez aussi des orientations sanitaires de notre pays qui sont  dans les moyens dispensés plus pour favoriser des intérêts particuliers que de faire face aux impératifs de santé avec de réels moyens financiers et du personnel à la hauteur des besoins.


Quant à la réforme des retraites, c'est encore du n'importe quoi,car c'est surtout une recherche de démantèlement de nos retraites et pensions qui est planifiée au profit de goupes privés...

Nous avons un exemple aux USA de ce que sont advenus les fonds qui normalement étaient destinées aux retraités...

Nous appelons tous les citoyens et citoyennes à manifester le 12 octobre et plus si nécessaire!


1) Voir le communiqué publié sur notre blog le 18 juillet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire