vendredi 6 novembre 2009

Brive-La-Gaillarde, allons-nous vers une privatisation de l’hôpital public ?



Avec de l’argent public, on sauve une clinique privée, et on flingue l’hôpital public.

Le rapprochement annoncé de l’hôpital public de Brive avec la clinique Saint Germain va entrainer une réduction des activités publiques de soins au profit des activités privées lucratives. 
Ce projet s’inscrit dans la droite ligne de la mise en œuvre anticipée de la loi dite Bachelot qui cherche à transformer l’hôpital public en entreprise. Pour être "rentable", l’hôpital devra accepter de sélectionner les pathologies et les patients, et diminuer le nombre de personnels qualifiés. Partout où ces rapprochements se sont concrétisés, nous constatons la disparition de pans entiers de l’activité publique au profit du secteur privé lucratif. Nous disons : NON à la privatisation larvée de l’hôpital public NON au démantèlement de l’hôpital public de Brive au nom de la rentabilité. OUI à un Hôpital public moderne et accessible à tous, sans discrimination. OUI à un hôpital public qui assure des soins de qualité en toute sécurité pour tous quels que soient les moyens de chacun. OUI à un hôpital public qui maintient et développe toutes ses missions, de la recherche à la formation, d’accueil des urgences, des consultations aux explorations, de la chirurgie, la médecine à la psychiatrie, d’accueil et d’hébergement des personnes âgées dans des conditions dignes. OUI à un financement de l’hôpital public lui permettant de remplir toutes ses missions.

L’hôpital public de BRIVE-LA-GAILLARDE est Votre hôpital, Défendez-le !

Collectif de défense de l’Hôpital Public de Brive-La-Gaillarde (Usagers, élus, partis politiques, médecins et personnels hospitaliers, syndicats professionnels...)

Voir le blog  (pour plus d'informations)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire